Procureur national financier, la fin du suspens ?

  • Publié
  • modifié
Procureur national financier, la fin du suspens ?

© Olivia Vignaud

Palais de justice de Paris.

Nicole Belloubet a désigné Jean-François Bohnert pour succéder à Éliane Houlette à la tête du Parquet national financier. Une nomination attendue pour un magistrat qui a déjà du pain sur la planche.

La garde des sceaux, Nicole Belloubet, vient de proposer le nom de Jean-François Bohnert au Conseil supérieur de la magistrature (CSM) pour assurer la fonction de Procureur national financier. Procureur général de Reims, Jean-François Bohnert succéderait à Éliane Houlette, qui a quitté ses fonctions à la fin du mois de juin. Le CSM doit encore rendre un avis non contraignant sur cette candidature.

 

Un profil solide



Âgé de 58 ans, Jean-François Bohnert a commencé sa carrière en 1987, comme substitut du procureur au tribunal de Strasbourg. En 1993, il est détaché auprès du ministère de la Défense pour devenir juge d’instruction au tribunal aux armées des forces françaises en Allemagne. Cinq ans plus tard, il devient le magistrat français de liaison en Allemagne, au sein du ministère des Affaires étrangères, pour améliorer la coopération judiciaire entre les deux pays. En 2003, il quitte l’Allemagne pour les Pays-Bas et assure jusqu’en 2007 la fonction de représentant de la France auprès d’Eurojust, organisme de coopération judiciaire de l’Union européenne basée à La Haye et regroupant des magistrats de chacun des états membres. De retour en France, il est d’abord procureur adjoint au tribunal de grande instance de Dijon pendant quatre ans, avocat général à la cour d’appel de Bourges, puis procureur au TGI de Rouen, avant de devenir procureur général au tribunal de Reims.

 

Des dossiers particulièrement sensibles attendent le futur successeur d’Éliane Houlette au sein de PNF : l'épilogue du procès pour blanchiment de Patrick Balkany et celui de l'ancien premier ministre François Fillon et de son épouse dans l'affaire des emplois fictifs.

Écrit par

Publié sur