Une arrivée de taille chez Reed Smith

  • Publié
  • modifié
Une arrivée de taille chez Reed Smith

Marianne Schaffner, avocate associée chez Reed Smith.

Marianne Schaffner, spécialiste de l'IP/IT, rejoint le cabinet d'avocats avec son équipe. Elle avait quitté il y a un peu plus d'un an Dechert pour Dentons. 

Marianne Schaffner rejoint le cabinet Reed Smith. Cette avocate, connue pour être une référence en matière de contentieux complexes de brevets et de marques, intervient aussi auprès de ses clients de l’industrie pharmaceutique et de la santé, des télécoms et de l’électronique lors de la négociation de leurs contrats de propriété intellectuelle et pour la protection de leurs actifs immatériels. Sa renommée s’est propagée tant sur des dossiers domestiques qu’à portée internationale, notamment aux États-Unis, dont l’avocate maîtrise le système judiciaire et la procédure.

 

Une équipe de trois personnes

 

La carrière de Marianne Schaffner a été marquée par son passage dans plusieurs maisons puisqu’elle a débuté en 1995 comme avocate chez Nataf Fajgenbaum & Associés, une boutique qui lie IP et droit des affaires. Elle intègre ensuite Cléry, de la Myre Mory & Monégier du Sorbier, un cabinet qui a cessé son activité en 2001. C’est en 2000 que Marianne Schaffner arrive chez Linklaters où elle exercera 12 ans, élevée au rang d’associée en 2006. Elle quitte l’Anglais pour un Américain, Dechert, en 2012, et prend la responsabilité de l’équipe IP. Elle fait partie de la vague de départs en 2018 et choisit alors Dentons, pour n’y rester finalement que quelques mois.

 

Elle intègre à présent Reed Smith qui laisse entre ses mains la direction du pôle IP à Paris. Elle devient la dix-huitième associée d’un bureau qui réunit 65 avocats au total pour un chiffre d’affaires 2018 de 27,7 millions d’euros, en progression de 24 % par rapport à l’an passé. "En greffant l’expertise propriété intellectuelle aux autres domaines d’intervention du cabinet, nous pourrons poursuivre la croissance de Reed Smith à Paris, mais également en Europe et au Moyen-Orient", explique l'avocate. Elle renforce aussi le positionnement du cabinet sur le secteur de la santé/pharma tout en lui apportant une nouvelle couleur IP.

 

Marianne Schaffner exerce depuis 2015 avec Clémence Boland, qui l’a rejointe chez Dechert avant de la suivre chez Dentons. C’est chez ce géant que Mathilde Lambert-Maillard a renforcé l’équipe. Les deux collaboratrices suivent l’associée chez Reed Smith.

Écrit par

Publié sur