Etudiants en droit, boostez votre CV pour trouver un stage en cabinet d’avocat

  • Conseils
  • Publié
  • modifié
Etudiants en droit, boostez votre CV pour trouver un stage en cabinet d’avocat
Une fois les partiels terminés, les étudiants en droit font face à un nouveau défi : trouver un stage juridique. La rédaction du CV est alors une étape cruciale. Première chose à savoir, sa lecture prendra moins d’une minute à un recruteur, il faudra donc apporter une attention particulière à son élaboration.
Nous vous proposons quelques précieux conseils qui vous permettront d'améliorer la première impression que vous donnerez à votre futur employeur !

Votre CV avant d'être lu, sera vu : ce n'est pas qu'un document textuel, mais aussi visuel, qui doit être remarqué et se démarquer du lot. Sa mise en page sera donc cruciale.


   1. Un entête clair

L’entête doit contenir certaines indications essentielles : situation familiale, âge, nationalité, adresse, numéro de téléphone et votre adresse e-mail (évitez votre première adresse msn d’il y a 10 ans et préférez un classique prénom.nom@mail.xy). Pensez à insérer une photo où vous paraissez avenant et souriant, en prenant garde à rester sobre pour ne pas que cela vous desserve. Le recruteur recherche en effet une personne qui soit à la fois sérieuse et agréable à vivre.


   2. Un contenu synthétique

Il est nécessaire de synthétiser tout votre parcours en une page maximum. Si le contenu de votre CV est trop long, n'hésitez pas à évincer les éléments les plus anciens (stage obligatoire de troisième), mais n'éliminez pas vos activités extra-juridiques (voir infra). Un avocat sur le point de vous recruter pour un stage appréciera vos expériences professionnelles, quelles qu’elles soient, et votre ouverture d’esprit.


   3. Une lisibilité facilitée

Un titre court et un sous-titre permettent de vous situer dans un secteur d’activité, et savoir rapidement ce que vous recherchez. Ceux-ci doivent être mis en valeur en entête. N'hésitez pas à placer les logos des entreprises où vous avez travaillé si leur notoriété vous le permet, vous gagnerez en visibilité auprès du recruteur.


   4. Un classement chronologique

En ce qui concerne la présentation de votre parcours, pour vos études comme pour vos expériences, il est important de toujours les répertorier des plus récentes au plus anciennes, pour que le lecteur retienne rapidement les éléments les plus importants de votre cursus.


   5. Une utilisation parfaite du français

Surtout, surveillez vos fautes d'orthographe et de grammaire. Pour information, environ 30 % des CV en contiennent et constituent un argument défavorable, voire rédhibitoire, à votre candidature.

   6. La formation

L'ensemble de votre formation doit tenir en quelques lignes seulement et doit faire apparaître vos études supérieures en France et à l'étranger (diplômes universitaires, etc.) ainsi le type de baccalauréat obtenu. N'hésitez pas à faire figurer vos mentions et classements, s’ils vous sont favorables.


   7. Vos aptitudes informatiques et linguistiques

Si vous avez une certification en informatique ou en langues, précisez-le. Evitez la mention « anglais : lu, écrit, parlé » qui n'apporte aucune indication de votre niveau. Soyez réalistes en préférant par exemple « bilingue », « excellente maîtrise écrite et orale de l'anglais courant et juridique », ou « connaissances de base ».


   8. Votre expérience professionnelle

Décrivez les emplois ou stages effectués en indiquant le nom des personnes pour lesquelles vous avez travaillé et le poste que vous occupiez. Restez synthétique dans le descriptif de vos missions. Datez précisément vos expériences, et leur durée.


   9. Activités extraprofessionnelles

Vos activités sportives ou artistiques, philanthropiques, votre participation à des projets (création d'une entreprise), sont autant d’informations personnelles qui vous définissent et tracent un profil dans l’esprit du recruteur. Mentionnez les, mais évitez les informations sans intérêt (permis poids lourd pour un stage de juriste, abonnement au Gymnase Club, etc.).


   10. L'envoi du CV

Dans votre envoi par e-mail, choisissez un objet clair, comme « candidature à un stage au cabinet X » et mettez vos CV et lettre de motivation en pièces jointes au format PDF (qui peut être lu par tous).
Quant au corps du mail, il faut préciser avec concision l’objet de l’envoi, c’est-à-dire de résumer votre lettre de motivation.
Après l’envoi, rien ne vous empêche de contacter poliment l’employeur, ou son secrétariat, afin de s’assurer que votre candidature a bien été reçue, tout en évitant de donner l’impression de le harceler en appelant tous les jours ou en étant trop insistant.


Retrouvez dès à présent toutes les offres d'emplois et de stages sur notre site.