Etudiant-entrepreneur : un statut au succès croissant

  • Publié

Lancé en 2014, le statut d’étudiant-entrepreneur est un dispositif destiné à stimuler le sens de l’entreprenariat chez les jeunes de moins de 28 ans. Véritable succès, le nombre de candidats souhaitant accéder à ce statut ne cesse d’augmenter. Au total 6 000 étudiants se sont portés candidats à l’obtention du statut sur l’année 2016.

Les étudiants ou jeunes diplômés qui ont pour vocation l’entreprenariat peuvent, depuis 2014, intégrer l’un des 29 Pôles Étudiants pour l’Innovation, le Transfert et l’Entreprenariat (PÉPITE).

 

Les PEPITE travaillent en réseau pour s’inspirer les uns des autres et permettre aux bonnes idées de se diffuser.  

 

Ces PEPITE sont destinés à aider et accompagner les jeunes dans leur projet entrepreneurial. Associant établissements d’enseignements supérieurs, acteurs économiques et réseaux associatifs, les PEPITE travaillent en réseau pour s’inspirer les uns des autres et permettre aux bonnes idées de se diffuser.  

 

Le statut d’étudiant-entrepreneur est un réel succès car il présente de nombreux avantages pour les jeunes souhaitant créer leur entreprise. Outre le statut d’étudiant durant la création d’entreprise, leur assurant le bénéfice de la sécurité sociale étudiante, les entrepreneurs en herbe ont accès aux locaux de coworking du PEPITE et bénéficient des soutiens nécessaires pour concrétiser leur projet. De plus, une formation à l’entrepreneuriat et à la gestion leur est dispensée au sein du PEPITE.

 

Les candidatures étant très nombreuses et les places dans les PEPITE étant limitées, certains PEPITE ont déjà dû faire des sélections en fonction du projet entrepreneurial, ne pouvant pas accueillir la totalité des candidats.

 

Pour en savoir + : Site du ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche