Office Manager ou secrétaire général de cabinet d'avocat

  • Publié

         

Au sein d’un cabinet d’avocats, il est important que les associés confient la responsabilité de certaines tâches à une tierce personne afin de concentrer leurs efforts uniquement dans le traitement des dossiers qu’ils doivent plaider. On l’appelle « office manager » ou « secrétaire général ».

Il intervient dans les petits et moyens cabinets et regroupe différents poste que l’on pourrait trouver dans les grands cabinets : responsable des ressources humaines, responsable de communication, directeur administratif et financier par exemple.
L’office manager gère de manière quotidienne l’organisation du cabinet. Aussi, lorsque les associés se réuniront pour débattre de cette organisation, et prendre une décision importante, l’office manager devra faire preuve d’une grande diplomatie pour exprimer son point de vue. En effet il n’est pas associé, mais le lien entre les salariés du cabinet et les associés.

La profession de secrétaire général de cabinet d’avocat n’existe pas en France de manière très répandue. C’est pourquoi il n’existe pas de formation type. Cependant, les recruteurs permettent de déterminer un profil recherché pour occuper un poste d’office manager. Les candidats doivent être titulaire d’un BTS assistant de manager ou d’un diplôme universitaire (Deug, Licence, LEA ou AES). 


Il est conseillé d’avoir une double formation en management, ainsi qu’une expérience professionnelle significative, l’office manager étant une fonction à responsabilités. On exige également du candidat d’avoir d’excellentes qualités relationnelles, d’être organisé, rigoureux et de savoir faire preuve de discrétion face notamment au devoir de confidentialité auquel est tenu l’avocat.


L’office manager doit avoir une grande capacité à la polyvalence tant ses domaines d’intervention sont variés : informatique, bureautique, marketing, immobilier, etc.


L’office manager a un avantage important qui découle de la diversité de ses missions. Il pourra en effet évoluer à long terme dans un poste davantage spécialisé, tel que responsable des services généraux.
La rémunération de l’office manager dépend de la taille du cabinet, mais également de son niveau d’études, et on peut établir une fourchette entre 25 000 et 45 000 euros bruts annuels.