Documentaliste juridique

  • Publié
  • modifié
Documentaliste juridique

     

L’exercice du métier de documentaliste juridique

 

Le documentaliste juridique est chargé, comme tout documentaliste, de classer, diffuser et collecter tous types de documents qui lui sont confiés.

 

S’agissant de documents juridiques, le documentaliste juridique devra avoir des connaissances en droit, mais il devra également être en mesure de gérer un fonds documentaire papier et numérique.

 

Certains grands groupes ou cabinets d’avocats sont dotés d’une bibliothèque. Le documentaliste intervient alors pour guider les utilisateurs (souvent des avocats) dans leurs recherches. Il peut s’agir de les orienter physiquement vers l’ouvrage qu’ils souhaitent consulter, et de les conseiller. En outre, le documentaliste pourra recevoir des demandes de documents, sur un sujet particulier. Il sera alors amené à effectuer des recherches, faire un tri pertinent parmi les documents qu’il aura rassemblés.

 

Dès lors, le documentaliste juridique doit avoir une parfaite connaissance de l’ensemble de la documentation juridique, qu’il s’agisse de revues doctrinale ou jurisprudentielle, et doit se tenir informé constamment de la parution de nouvelles sources d’information qui pourraient s’avérer utiles pour le traitement de dossiers.

 

Pour la personne qui demande les recherches, il s’agit d’un véritable gain de temps. En effet, qu’il s’agisse des avocats ou encore des juristes, huissiers ou notaires le documentaliste est une personne sur laquelle il est possible de s’appuyer afin d’obtenir des éléments juridiques complémentaires pour le traitement de dossiers dont la complexité nécessite des approfondissements exhaustifs.

 

C’est la raison pour laquelle le documentaliste juridique doit faire preuve d’une grande rigueur, être organisé, et avoir des connaissances solides sur les notions de base que l’on rencontre en droit. Sans ces dernières, la personne occupant cette fonction ne pourra pas fournir la même pertinence de données aux personnes l’ayant sollicitée.

Les domaines d’intervention

 

Le documentaliste juridique peut être amené à travailler au sein d’un grand cabinet d’avocats, d’une direction juridique d’entreprise, une étude notariale, un ministère, une banque.

La formation pour devenir documentaliste juridique

 

Le documentaliste juridique devra avoir suivi une formation juridique ou une formation de documentaliste. Il est conseillé d’avoir les deux formations.

Sources

 

 

 


   Découvrez le témoignage de Carole Guelfucci, documentaliste juridique du cabinet Darrois Villey                                                  Maillot Brochier sur Carrières-Juridiques.com 

 

 

Écrit par

Publié sur