Vincent Desbenoit, avocat collaborateur : « Chez CMS Francis Lefebvre Avocats, l’envie d’apprendre est fortement récompensée »

  • Publié

Vincent Desbenoit, 32 ans, est avocat collaborateur au sein du département corporate/fusions & acquisitions de CMS Francis Lefebvre Avocats. En 2017, il intégrait le cabinet en tant que stagiaire. Il revient pour nous sur son parcours.

 

Quand avez-vous intégré le cabinet ?

Vincent Desbenoit. Elève à l’Hédac en 2016, j’ai réalisé mon PPI au TGI de Nanterre et j’ai postulé très tôt chez CMS Francis Lefebvre Avocats pour mon stage final, presque un an à l’avance. J’ai décroché un entretien qui s’est très bien passé. C’était avant tout une discussion sur mes expériences professionnelles. J’avais effectué de nombreux stages en France et en Allemagne après mon M2 bilingue (franco-allemand) de droit des affaires à l’Université Paris Nanterre. En fin d’entretien, mes interlocuteurs m’ont demandé si j’avais un hobby. Rien n’apparaissait sur mon CV. Je leur ai dit que je faisais de la boxe thaïlandaise. Cela a détendu l’atmosphère. Une heure après le rendez-vous, je recevais un mail me confirmant mon recrutement.

 

Comment s’est passé votre stage ?

Merveilleusement bien. A mon arrivée, j’ai suivi deux jours de formation qui nous présentent les spécificités et les valeurs du cabinet mais également qui nous initient aux outils. Un parrain de promo, un jeune collaborateur, m’a accueilli dans le département que je rejoignais et m’a suivi durant toute la période de stage. Je me suis beaucoup investi et j’étais confiant pour la suite.

 

Six mois plus tard, votre stage se transforme donc en collaboration…

Je signe en effet un contrat de collaboration de juriste salarié. Tout cela est très bien géré par les ressources humaines qui nous accompagnent notamment dans le passage à la vie d’avocat. Ils gèrent entre autres la liaison avec la cour d’appel pour fixer la date de prestation de serment. Nous avons aussi de nombreux mémos et autres notes. C’est vraiment appréciable.

 

Quelles sont vos principales missions aujourd’hui ?

J’accompagne les entreprises dans leurs projets et notamment dans les opérations de fusion-acquisition cross-border et dans les dossiers franco-allemands. Une très bonne cohésion règne au sein de l’équipe. Nous ne sommes jamais seuls sur les gros dossiers. Un partner, un senior, un junior et un stagiaire en bout de chaîne travaillent ensemble. D’autre part, nous sommes régulièrement en contact avec nos homologues des bureaux à l’international. Le cabinet organise d’ailleurs des CMS Associates Week Ends pour rencontrer nos collègues étrangers. Cela est très stimulant. La notion d’équipe s’agrandit ainsi quand on dépasse les frontières. Enfin, sur place, les équipes de doctrine nous apportent aussi leur expertise.

 

Comment interviennent-elles ?

Elles nous assistent notamment sur des questions, complexes ou inédites. Ces équipes dispensent aussi des formations de deux heures le premier jeudi de chaque mois. Le département doctrine juridique est dirigé par Bruno Dondero, professeur à l’Ecole de droit de la Sorbonne, Arnaud Reygrobellet, professeur à l’Université de Paris Nanterre et Alain Couret, professeur agrégé à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ces entretiens enrichissent notre réflexion et nous permettent aussi de valider des heures de formation continue.

 

Quelles sont les principales qualités pour être un bon collaborateur chez CMS Francis Lefebvre Avocats ?

Il faut aimer travailler, ne pas avoir peur d’aller vers les gens. Les associés offrent à leurs collaborateurs beaucoup d’opportunités de s’impliquer dans le développement de la vie du cabinet. Il faut savoir saisir cette chance. Ici, l’envie d’apprendre est fortement récompensée.

 

Propos recueillis par Séverine Tavennec

 

 

Le parcours de Vincent

2014 : il obtient son M2 bilingue (franco-allemand) de droit des affaires à l’Université Paris Nanterre et son LL.M (Universität Potsdam).

2017 : il entre en stage final chez CMS Francis Lefebvre Avocats au sein du département corporate/fusions & acquisitions.

2018 : il prête serment au barreau des Hauts-de-Seine.