Share Your Knowledge, le réseau interprofessionnel dédié aux métiers du droit

Fondée par Augustin Doulcet, Bérénice Doulcet et Rémi Laurent en 2015, la startup Share Your Knowledge (SYK) permet à ses membres d'échanger des informations en temps réel et de valoriser leurs compétences où qu'ils se trouvent depuis une plateforme numérique consultable à tout moment sur internet ou via l'application mobile.

Carrières-juridiques.com. Comment fonctionne SYK ? 

 

Bérénice Doulcet & Rémi Laurent. SYK est très intuitif et ergonome afin de faciliter l’expérience utilisateur. Une fois son profil créé, un espace personnalisé est attribué à chaque membre de la communauté en tenant compte de ses domaines d’activité.

 

Il peut questionner ses Confrères pour échanger sur une problématique théorique ou pratique donnée mais aussi adresser des requêtes aux autres professionnels du droit afin de gagner en productivité. Interagir au sein de la communauté, c'est aussi une opportunité unique de mettre en avant ses compétences au sein de la communauté afin de créer des synergies intra et interprofessionnelles pour développer son activité.

 

De gauche à droite : Rémi Laurent, Bérénice Doulcet, Augustin Doulcet

 

CJ.com. Comment vous est venue l’idée de créer SYK ?

 

B.D. & R.L. Une solution permettant les échanges entre ces professionnels qui sont amenés à collaborer quotidiennement dans le cadre de leur activité faisait cruellement défaut. Nous avons en effet constaté que ces échanges avaient bien souvent lieu sur des supports non dédiés et non sécurisés (blogs, Facebook, etc.).

 

C’est fort de ce constat que nous avons décidé de créer le premier logiciel – réseau social afin de fédérer l'ensemble des acteurs du monde du droit autour d’une communauté numérique unique. Nous avons vu juste puisque quelques semaines seulement après son lancement, SHARE YOUR KNOWLEDGE comprend déjà des centaines d'utilisateurs.

 

CJ.com. Comment s’articulent les relations avec les éditeurs juridiques ?

 

B.D. & R.L. Un documentaliste intervient quotidiennement dans chaque matière juridique à travers des « Flash Actu » permettant à nos utilisateurs d’être alertés sur les dernières réglementations en vigueur et autres informations d’actualité les plus pertinentes dans leurs domaines d’activité.

 

Nous avons par ailleurs été contactés par plusieurs éditeurs juridiques qui ont manifesté un intérêt pour notre solution. Nous sommes actuellement en train de réfléchir aux partenariats possibles visant à améliorer encore l’expérience utilisateur.

 

CJ.com. Pensez-vous que les legal startups doivent être labellisées par le barreau de Paris comme le préconisent certains candidats au bâtonnat de Paris ?

 

B.D. & R.L. Il serait bon en effet que l’Ordre prenne parti en faveur des solutions numériques dédiées aux avocats afin de séparer le bon grain de l’ivraie : le progrès doit être au service des avocats et non l’inverse ! Un label du Barreau dont l’idée a déjà été évoquée par les instances ordinales apparaît intéressante dans la mesure où elle placerait l’Ordre dans sa position naturelle de régulateur dans le cadre de l’exercice de la profession d’avocat à l’ère des nouvelles technologies.

 

CJ.com. Quel est l’avenir de SYK ?

 

B.D. & R.L. Compte-tenu de l’engouement autour de SHARE YOUR KNOWLEDGE, nous prévoyons de développer la solution pour apporter des services complémentaires à nos utilisateurs.

 

Pour ce faire, nous sommes en discussion avec des investisseurs en vue d’une levée de fonds dans les mois qui viennent pour financer ces développements, et pourquoi pas ouvrir à l’international !

 

Pierre Allemand
@Pierre_Ald