Quelle juriste se cache derrière la primaire de la droite et du centre?

  • Publié
  • modifié
Quelle juriste se cache derrière la primaire de la droite et du centre?

Professeur de droit public à l'université de Créteil, Anne Levade est présidente de la Haute Autorité chargée d'organiser la primaire LR. 

C'est sur elle que reposera le bon fonctionnement de la primaire du premier parti d'opposition. Et pourtant, Anne Levade, professeur agrégée de droit public depuis 1998, n'est pas une femme politique, mais une juriste, une vraie !

 

Elle participe aux révisions constitutionnelles de 2007 et 2008

 

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'Anne Levade n'est pas inconnue des institutions. En 2007, elle participe à l'élaboration de la loi constitutionnelle relative à la responsabilité du président de la République. En 2008, pour la révision relative à la modernisation des institutions de la Ve République, dont elle a été membre du comité de réflexion présidé par Edouard Balladur. La même année, la constitutionnaliste rejoint aussi le Comité d'orientation stratégique de la présidence française de l'Union européenne et du conseil d'analyse de la société. Des expériences qu'elle a partagé aux travers de plusieurs ouvrages co-écrits, notamment La Constitution européenne expliquée au citoyen (1) en 2005 et Traité établissant une Constitution pour l'Europe (2) en 2007.

 

Garde-fou de la primaire LR

 

C'est cinq années plus tard qu'elle rejoindra le fonctionnement de l'UMP, dans l'objectif de définir les modalités du scrutin de l'automne 2013. Elle sera nommée présidente de la Haute Autorité de l'UMP chargée d'organiser et de contrôler l'élection du président parti quelques mois plus tard. « Il fallait une personnalité apolitique avec une autorité solide sur les question juridiques. Son nom a fait l'unanimité », reconnaissait l'entourage de Luc Chatel, alors secrétaire général de l'UMP,  interrogé par Le Monde. Une position qu'assume pleinement Anne Levade : « Quand il y a des querelles de famille, il suffit parfois de faire entrer un tiers pour qu'on ne se batte pas exactement de la même manière », expliquait-elle au Figaro en 2014. Femme de caractère, c'est à elle que la droite fait appel pour éviter le chaos qui avait opposé Jean-François Copé et François Fillon en 2012. Elle avait alors été ferme : en cas de conflit, l'élection aurait été purement et simplement annulée. Un état d'esprit dont elle aura certainement besoin en vue de l'élection du candidat de la droite et du centre pour la présidentielle de 2017. À commencer par la rédaction d'un code de conduite destiné à tous les candidats. Une mission sans arrière-pensée ? Pas sûr. Selon certains, la juriste briguerait doucement mais surement une place au Conseil constitutionnel en cas de victoire de la droite en 2017.

 

Capucine Coquand

@CapucineCoquand

 

(1): La Constitution européenne expliquée au citoyen, Ed Pluriel, 300 pages 

(2) : Traité établissant une Constitution pour l'Europe (2), Ed Bruylant, 1132 pages, 140 euros. 

 

Crédit photo : AFP