Première levée de fonds chez les avocats

  • Publié

L'Agence des Nouveaux Avocats (AGN) vient de lever un million d'euros auprès de confrères. Une première dans l'univers des cabinets d'avocats français. 

Le réseau de cabinets d'avocats de proximité créé en 2014 par deux anciens d'HEC, Frédéric Moréas et Philippe Charles, vient de recourir au financement externe. AGN annonce une levée de fonds de un million d'euros, une faculté née de la loi Macron. Cette somme va permettre au cabinet de former tous les avocats de leur franchise à leur outil informatique et certainement d'investir dans des actions de publicité. En effet, le Conseil d'État a annulé à la fin de l'année dernière l'interdiction faite aux avocats de diffuser de la publicité par voie de tracts, affiches, films, radio ou télévision. Une nouveauté à laquelle le cabinet n'est pas étranger puisque ce sont ses avocats qui avaient entamé la procédure devant la Haut cour administrative.


Les noms de leurs confrères avocats et notaires qui ont investi dans AGN Avocats ne sont pas connus. Il est vraisemblable que ces investisseurs exercent dans des structures au positionnement différent de celui d'AGN Avocats, sans quoi les conflits d'intérêt auraient eu raison de leur projet. AGN Avocats fournit un service juridique et fiscal de proximité organisé autour de dix implantations en France, visibles grâce à leurs vitrines sur lesquelles sont précisés leurs tarifs. Il réunit trente-sept avocats qui conseillent et accompagnent une grande partie de leur clientèle dans un rayon de cinq cents mètres.

 

Pascale D'Amore


Retrouvez cet article sur le site du Magazine Décideurs