Pierre-Olivier Sur élu bâtonnier de l'Ordre des avocats de Paris pour 2014-2016

  • Publié
  • modifié
Pierre-Olivier Sur élu bâtonnier de l'Ordre des avocats de Paris pour 2014-2016

Les élections du bâtonnier de l’Ordre des avocats de Paris se déroulent tous les deux ans. Christiane Féral-Schuhl ayant pris ses fonction en 2012, il convient pour les candidats à ce poste d’organiser dès maintenant leur campagne pour 2014. Les toques des avocats vont fleurir de prospectus au Palais ! On l’oublie souvent, mais il s’agit d’élire, en même temps que le bâtonnier, son vice-bâtonnier. Le bâtonnier pour la période 2014-2016 vient juste d'être élu, en même temps que son vice-bâtonnier.

 

Le haut poste au bâtonnat de Paris est prestigieux dans la mesure où il s’agit de superviser la moitié des avocats français. L’Ordre des avocats de Paris compte sous son autorité pas moins de 22 000 avocats, pour 54 000 avocats en France ! (Voir notre article « Y a-t-il trop d’avocats en France ? »).

  

 

Les élections se déroulent en deux temps. D’une part, un premier tour est organisé fin novembre à l’issue duquel deux duos sont en concurrence. En effet, il s’agit d’élire un bâtonnier et son vice-bâtonnier. La particularité des élections du bâtonnat est que les deux candidats (aux postes de bâtonnier et de vice-bâtonnier) se présentent en même temps, sorte de liste électorale à deux noms. En 2012, c’est le duo Christiane Féral-Schuhl et Yvon Martinet qui a remporté les élections. Voir notre article « zoom sur le vice-bâtonnier de l’Ordre des avocats de Paris ». Ensuite, un deuxième tour vient dévoiler le duo vainqueur, dont le mandat est de deux ans aux postes de bâtonnier et vice-bâtonnier.

En tant que membre privilégié du Conseil de l’Ordre, il sera en charge de régler les litiges qui opposent un avocat et son client, mais également un différend entre deux avocats. En outre, il désigne les avocats commis d’office.

Le bâtonnier de l’Ordre peut être vu comme le chef des avocats, il tient un rôle d’arbitre et peut à ce titre opposer des sanctions aux avocats qui dépasseraient les limites fixées par la déontologie qui les gouverne.

Le site Internet www.batonnat.org a été mis en place pour suivre les candidats et leurs campagnes pour accéder au poste de bâtonnier en 2014. Voici les candidats :
 

Vincent Canu : il a commencé sa campagne dès janvier 2012. Il espère sa stratégie plus qu’efficace. En effet, selon lui, il faut concentrer la campagne sur Internet. C’est donc tout naturellement qu’il s’est accaparé les noms de domaines suivants : « batonnatparis.fr », « batonnatparis.com » et « batonnatparis.org » afin d’avoir une visibilité la plus grande sur les moteurs de recherche. Les autres candidats devront innover et se démarquer autrement.
 

Frédéric Sicard et Sabine Du Granrut : ils sont avocats depuis 1985 et 1988. Frédéric Sicard a été membre du Conseil de l’Ordre du Barreau de Paris de 2007 à 2009, puis secrétaire du Conseil National des Barreaux de 2009 à 2011. Il est spécialiste en droit social. Sabine Du Granrut est la fille de Bernard Bigault du Granrut, bâtonnier de l’Ordre en 1982 et 1983.
 

Pierre-Olivier Sur et Laurent Martinet : ils sont tous deux avocats et souhaitent notamment condamner les cabinets qui recrutent des avocats post-CAPA, en leur proposant un stage. Selon eux, il s’agit d’une atteinte au devoir de délicatesse, les cabinets doivent proposer des collaborations.
 

Jean-Bernard Thomas et Caroline Toby : ils regrettent le caractère confus du projet de déménagement du Palais dans la nouvelle Tour de la Justice. Ils attendent la réponse du Président de la République et prendront s’ils sont élus les mesures nécessaires. Voir notre article « Une tour de la Justice à Paris prévue en 2017 ».
 

Jean-Louis Bessis : il est conscient de l’impact du numérique sur la profession d’avocat, et souhaite faire appliquer fermement la déontologie, notamment le secret professionnel, aux échanges dématérialisés entre les tribunaux et les avocats, ou entre avocats. Il souhaite également revoir les règles gouvernant le statut de collaborateur.

Le premier tour des élections du bâtonnat pour 2014 s'est déroulé mardi 11 décembre sur Internet, réunissant près de 11000 votants, soit la moitié des avocats parisiens. Ce fort taux d'abstention a permi toutefois de dévoiler deux candidats qui s'affronteront au second tour : Frédéric Sicard (et Sabine Du Granrut) et Pierre-Olivier Sur (et Laurent Martinet). Notons que le candidat Frédéric Sicard l'emporte largement avec un peu moins de 5000 voix, contre près de la moitié pour Pierre-Olivier Sur.
Les résultats définitifs de cette élection amènent Pierre-Olivier Sur et Laurent Martinet aux postes de dauphin et vice-dauphin du Barreau de Paris. 

Le 1er janvier 2014, ils remplaceront Christiane Féral-Schuhl et Yvon Martinet aux postes de bâtonnier et vice-bâtonnier de l'Ordre des avocats de Paris. 

C'est une revanche pour Pierre-Olivier Sur qui avait perdu les précédentes élections, au second tour, avec un peu moins de 300 voix derrière le duo Féral-Schuhl / Martinet.