Les notaires signent un partenariat avec une start-up du droit

  • Publié
Les notaires signent un partenariat avec une start-up du droit

L'Association notaires conseils d'entrepreneurs (NCE) a récemment conclu un partenariat avec Legalstart concernant l'automatisation de la création d'entreprise. 

Face à l'ubérisation des professions juridiques, les notaires se réveillent… enfin ! Dans le courant du mois de février, les 150 études du réseau NCE (soit 10 % des notaires français) ont marqué le coup en décidant de faire confiance à la start-up Legalstart pour proposer son service de « droit automatisé ». Le concept est simple : les start-uppers assurent le côté technique, les notaires l'aspect juridique. « C'est un partenariat qui a du sens pour nous : on ne fera jamais de conseil juridique sur notre plateforme, donc c'est une association logique », assurent les fondateurs de Legalstart. Ainsi, lorsque les notaires voudront créer une société pour le compte d'entrepreneurs, ils utiliseront le service automatique développé par Legalstart. Un gain de temps pour les notaires et d'argent pour les entrepreneurs, le logiciel permettant de créer et de déclarer son entreprise pour 149 euros (hors taxes). Une stratégie gagnant-gagnant donc. « Cela peut nous permettre de toucher une nouvelle clientèle, explique Jean-Paul Mattei le président du réseau NCE, cela nous permet aussi avec le temps que nous allons gagner sur les formalités administratives, de donner des conseils à valeur ajoutée. » Un pari audacieux qui pourrait bien permettre aux notaires de retrouver une image positive dans l'opinion publique.

 

C. C.