[Élections USA J-1] : comment ça fonctionne ?

  • Publié
  • modifié
[Élections USA J-1] : comment ça fonctionne ?

A l'occasion de l'élection du prochain président des États-Unis, le 8 novembre 2016, Carrières-juridiques.com vous propose de revenir sur cet évènement notamment à travers une biographie des deux candidats, et d'un focus sur l'organisation des présidentielles américaines.

George Washington et le Bill of Right, Abraham Lincoln et l’abolition de l’esclavage, Franklin Roosevelt et la création de l’ONU, Barack Obama élu premier président afro-américain, autant de présidents américains qui ont marqué l’histoire et les esprits. Présidents de la plus grande puissance économique mondiale, ils sont des personnalités importantes sur la scène internationale et leur élection est un évènement très attendu.

 

Mais alors qui prendra la relève en 2017 et deviendra le 45ème président des États-Unis d’Amérique ?

 

Le mardi 8 novembre, le nom du nouveau président sera connu et nous assisterons peut être à l’élection de la première femme présidente des États-Unis. Si Edith Wilson a gouverné le pays dans l’ombre de son mari handicapé le président Wilson pendant 17 mois, Hillary Clinton serait en effet la première femme à être élue à la tête du pays. Face à la candidate démocrate, l’homme d’affaire Donald Trump est le candidat républicain « inattendu » de ces élections présidentielles. Sa campagne caractérisée par un faible coût et par une absence de recours aux sponsors, est marquée par de nombreuses polémiques, notamment sur ses idées radicales en matière d’immigration. Investis par leurs deux partis respectifs, ces deux candidats sont les principaux prétendants à la succession de Barack Obama.

 

Que va-t-il se passer entre le 8 novembre 2016 et le 20 janvier 2017 ?

 

Les citoyens américains élisent leur président au suffrage universel indirect, le premier mardi qui suit le premier lundi de novembre, soit le mardi 8 novembre cette année. Les électeurs votent dans chaque État, pour choisir les grands électeurs : c’est l’Election Day.

 

En tant que représentants du peuple, les grands électeurs se réunissent dans la capitale de leur État respectif afin de voter séparément pour le président et le vice-président. Cette année, les grands électeurs voteront le lundi 12 décembre et le dépouillement des votes aura lieu quinze jours plus tard, au Sénat à Washington. Chaque État dispose d’un certain nombre de grands électeurs, lesquels sont attribués au binôme pour lequel ils ont été élus. L’élection se joue vraiment dans les « swing states », États où aucun des deux partis politiques (Démocrate et Républicain) ne domine le vote populaire. L’électorat étant moins marqué, ces États clés peuvent faire basculer le scrutin. Ce jour-là, le candidat vainqueur est officiellement élu, à condition qu'il remporte au moins 270 voix de grands électeurs sur les 538.

 

Même si les citoyens américains n’élisent pas directement leur président, il apparait que le choix des grands électeurs est déjà déterminant quant à l’issu du scrutin. Cependant, il arrive que certains grands électeurs – infidèles - votent pour un autre candidat que celui pour lequel ils avaient été élus.  L’issu du scrutin peut alors changer à tout moment. 

 

Le 20 janvier, précisément à midi, le président élu fait son discours d’investiture devant le capitole: c’est l’Inauguration Day. C’est à cette date que le nouveau Président prête serment, une main sur la Bible, et  prend ses fonctions comme Président des États-Unis.

 

Le résultat sera connu mercredi matin vers 5h en France, suspense…  

 

Clémentine Anno