Lancement de Rocket Lawyer France, la plateforme qui rend le droit accessible à tous

Mardi 11 avril se tenait à Paris le lancement officiel de la plateforme Rocket Lawyer en France. Plateforme numérique fondée en 2008 à San Francisco, Rocket Lawyer a pour objectif de rendre le droit accessible à tous et d’apporter de nouveaux publics aux avocats.

 

Charley Moore, fondateur de Rocket Lawyer, était présent aux côtés de l’ensemble de l’équipe Rocket Lawyer France pour présenter la legaltech.

Rocket Lawyer connait un réel succès aux États-Unis dès sa création en 2008. Les nombreuses levées de fonds consécutives lui ont permis de bénéficier d’une croissance fulgurante, permettant à Rocket Lawyer d’atteindre les 70 000 utilisateurs par jour en seulement trois ans, accédant ainsi à un revenu annuel de 20 millions de dollars.

 

Forte de son succès outre-Atlantique, la legaltech a annoncé en 2016 son lancement en Europe avec pour investisseur majeur l’éditeur juridique français ELS (Editions Lefebvre Sarrut). En bénéficiant de la base de données du groupe ELS mais également de l’appui du réseau EUROJURIS France, Rocket Lawyer s’est ainsi dotée de solides atouts.

 

L’innovation appliquée au secteur juridique suscitant de nombreuses discussions, Rocket Lawyer France veut prouver que la technologie peut être une opportunité pour les clients comme pour les avocats.

 

Pour appuyer ce raisonnement, une étude a été réalisée par KANTAR TNS pour Rocket Lawyer sur la problématique de l’accès au droit. Il en ressort notamment que face à un problème juridique, les particuliers ainsi que les TPE, ont pour réflexe premier de se tourner vers Internet, voire même parfois vers des sites surprenants du type Doctissimo ou Radins.com.  

 

D’une part concernant les particuliers, l’étude démontre que 58% des français ont déjà rencontré un problème juridique et n’ont pas eu recours à un avocat. En effet, 44% des français ont pensé ne pas en avoir besoin et 33% ont eu l’impression que consulter un avocat est une procédure longue et coûteuse. Parmi les solutions utilisées pour résoudre des problèmes juridiques, 63% des français consultent des moteurs de recherche et 51% consultent des sites spécialisés.

 

Parmi les autres solutions, on retrouve des sites surprenants : 33% ont déjà consulté Doctissimo, 20% ont consulté Radin.com et 17% sont allés sur Facebook.

 

 

D’autre part, l’étude s’est concentrée sur une seconde cible : les entrepreneurs, dirigeants de TPE (0-20 salariés). Plus de la moitié des TPE françaises ont déjà rencontré un problème juridique. Parmi les problématiques on retrouve le paiement des factures, la création d’entreprise ou encore l le courrier administratif. Les solutions les plus utilisées sont les mêmes que pour les particuliers mais il faut noter que 47% des TPE se dirigent vers un expert-comptable. Cependant, l’étude démontre que 71% des petites entreprises (1-20 salariés) qui ont rencontré un problème juridique n’ont jamais eu recours à un avocat, la majorité des entrepreneurs estimant ne pas en avoir besoin.

 

Alors que l’accès au droit est une problématique importante en France, il semble que les particuliers et les TPE soient intéressés par une plateforme qui démocratise l’accès au droit et aux avocats. En effet, 74% des particuliers qui ont déjà rencontré un problème juridique se disent très intéressés par un site web qui les mettrait en relation avec des avocats en cas de besoin.

 

Qualité, accessibilité et simplicité sont les valeurs de Rocket Lawyer.

 

 

Création de documents en ligne, immatriculation d’entreprises ou encore accès aux conseils d’avocats hautement qualifiés, la plateforme a su se diversifier dans le but de rendre les services juridiques moins coûteux et moins intimidants pour un prix de départ fixé à 19,90 € par document téléchargé.

 

Clémentine Anno
@clementine_anno