La nouvelle plateforme de consultation en ligne pour les avocats se précise

  • Publié
  • modifié
La nouvelle plateforme de consultation en ligne pour les avocats se précise

Votée lors de l'Assemblée générale des 3 et 4 juillet derniers, la plateforme de consultation juridique à distance pour les avocats devrait voir le jour au premier trimestre de cette année. 

« Face au développement des startup du droit, nous ne sommes plus en réaction mais dans la proaction », analyse Patrick Le Donne, président de la commission nouvelles technologies du CNB. Conscient de l'image négative des avocats dans la société, l'ancien bâtonnier du barreau de Nice l'affirme : « il est impératif de créer un outil qui concilie ce besoin de droit avec la réactivité attendue des avocats. » La plateforme devrait ainsi permettre aux avocats de délivrer des conseils juridiques à distance et dans le respect des règles déontologiques. Les avocats fixeront librement leurs honoraires, tout comme « les modalités de leur intervention grâce à l'interface personne dont ils disposeront sur le site », pouvait-on lire dans le communiqué de presse du CNB du 7 juillet dernier. De son côté, l'internaute sera assuré de recevoir un conseil délivré par un avocat dans le respect de sa déontologie. Un élément qui devrait différencier la plateforme des dizaines de legalstartup qui ont vu le jour ces dernières années. Décidé à s'opposé à ces derniers, Patrick Le Donne persiste : « les avocats ne doivent pas devenir des sous-traitant de sociétés commerciales imposant leur méthodes et leur tarif. » Mais s'il veut gagner son pari face à ceux qu'il appelle les « braconniers du droit », le CNB devra proposer une plateforme performante et intuitive. Affaire à suivre.

C. C.