EUROJURIS FRANCE et Legalstart.fr s’unissent pour innover et moderniser les pratiques du droit

  • Publié

Le 27 septembre 2016, la plateforme de services juridiques en ligne Legalstart.fr et le réseau de professionnels du droit EUROJURIS FRANCE ont conclu un partenariat visant à renforcer la simplification de la vie des entrepreneurs dans leurs démarches administratives et juridiques.

Si certaines démarches administratives et juridiques étaient traditionnellement l’apanage des avocats, il est désormais possible en quelques clics de créer une entreprise, déposer une marque, ou encore rédiger un contrat de travail au moyen de logiciels automatisés. Dans ce domaine, la startup Legalstart.fr se place aujourd’hui en leader en proposant aux TPE et aux PME d’assurer elles-mêmes la gestion de leurs formalités administratives et juridiques grâce à une solution en ligne. Pour les dossiers nécessitant une analyse plus poussée, la plateforme propose également une mise en relation avec les professionnels du droit concernés.

 

« Legalstart.fr est capable de développer les applications techniques permettant de rédiger des documents juridiques personnalisés et sécurisés. Cependant, nous avons impérativement besoin de compléter les services en ligne avec l’accompagnement des avocats du réseau EUROJURIS FRANCE pour pouvoir offrir aux entrepreneurs des solutions complètes »

 

Timothée Rambaud, fondateur de Legalstart.fr

 

La conclusion de ce partenariat était donc la bienvenue, EUROJURIS FRANCE s’engageant à mettre à la disposition de Legalstart.fr son réseau de professionnels du droit composé de plus de 1000 avocats, huissiers et experts juridiques exerçant sur l’ensemble du territoire français.

 

« Les défis tels que la digitalisation, la disruption du marché du droit ou de l’inter-professionnalité sont d’une telle ampleur que la réflexion entre représentants d’une même profession ne suffit plus. C’est pour cela que nous avons décidé d’ouvrir le dialogue avec les acteurs de la legaltech à l’image de la startup Legalstart.fr »

 

Sophie Clanchet, présidente d’EUROJURIS FRANCE

 

L’idée selon laquelle les avocats se retrouveraient sous les fourches caudines des legal startups est donc révolue, les deux doivent travailler main dans la main afin d’innover et moderniser les pratiques du droit, dans le respect des règles de déontologie.  

 

Pierre Allemand
@Pierre_Ald