Dooxi : un compromis de vente en dix minutes

  • Publié

Pour simplifier le travail des notaires et agents immobiliers, deux notaires passionnés d’innovation ont créé Dooxi, une plateforme d’automatisation des compromis de vente.

Installé à La Baule depuis 2004, Pierre-André Treillard a une vision moderne de la profession de notaire. Il est descendu dans la rue pour manifester son désaccord avec la réforme notariale de 2016 qui prévoyait la création de 1 650 nouveaux offices par tirage au sort. « J’ai fait partie des notaires furibards sur les réseaux sociaux ! » s’exclame-t-il. Il préfère aujourd’hui voir le bon côté des choses. « La loi est passée, se résigne-t-il. Il faut faire avec et aller de l’avant. »

 

Recentrer les notaires sur leur fonction de conseil

 

Pour monter dans le train de l’innovation, Pierre-André Treillard s’est associé à Vincent Helleboid, l’un de ses confrères à Caen. Les deux notaires partagent depuis leur installation la même réflexion sur leur métier : certaines tâches doivent être optimisées. Ensemble, ils décident de créer Dooxi, une plateforme d’automatisation des compromis de vente. Objectif : permettre aux professionnels de l’immobilier de se recentrer sur leur fonction de conseil. Pour y parvenir, ils s’appuient sur l’article 59 du règlement qui encadre la profession. Cette disposition prévoit la possibilité pour le vendeur et l’acquéreur de s’accorder sur le choix d’un notaire. Pour faciliter ce choix, Dooxi propose aux parties une mise en relation avec un notaire partenaire qui prendra à sa charge les frais de signature électronique. La rédaction d’un compromis
de vente étant une tâche chronophage, Dooxi réunit le vendeur, l’acquéreur, le notaire et l’agent immobilier sur une même plateforme pour éviter à chacun l’attente liée à la transmission de documents papier par courrier. Un gain de temps pour les professionnels. 

 

« Grâce à la plateforme Dooxi, il est possible de rédiger un compromis en moins de dix minutes », assure Pierre-André Treillard. Le modèle d’acte se compose d’un squelette fixe non modifiable et d’une partie personnalisable. Le vendeur saisit son identité et la description du bien, l’acquéreur s’identifie aussi et précise son mode de financement. Les professionnels intègrent les éléments qui leur reviennent et peuvent solliciter le vendeur et l’acquéreur directement, via la plateforme, en cas de pièces manquantes. Ensuite, Dooxi va générer automatiquement et gratuitement le compromis au format PDF. Selon la formule choisie par les parties, l’acte sera transmis soit au notaire de leur choix pour un peu moins de 300 euros, soit gratuitement à un notaire partenaire de Dooxi.

 

Pour cibler le plus grand nombre possible d’acquéreurs, Dooxi est équipée de la solution YouSign. Ce formulaire de signature électronique permet de réaliser une vente à distance, rendant possibles les achats par des acquéreurs basés à l’étranger. Aujourd’hui, les deux fondateurs sont partis à la conquête des notaires installés dans les grandes villes de Bretagne, et prévoient un déploiement de Dooxi au niveau national. Un pari qui ne semble pas compromis.

 

Pierre Allemand (@Pierre_Ald)