Deux étudiants de l'Université Paris II lauréats du Trophée du meilleur jeune juriste de droit du travail

  • Publié
  • modifié
Deux étudiants de l'Université Paris II lauréats du Trophée du meilleur jeune juriste de droit du travail

Le 23 mai dernier s’est tenue l’épreuve orale du Trophée du meilleur jeune juriste de droit du travail organisé par le cabinet Dupiré & Associés en partenariat avec les éditions LexisNexis et la Semaine Juridique- Social. Sur les trois lauréats récompensés, deux sont étudiants au sein du Master 2 droit et pratiques des relations de travail de l’Université Paris II.

114 étudiants de Master 2 ont candidaté pour cette cinquième édition du Trophée du meilleur jeune juriste de droit du travail. Dix d’entre eux ont été sélectionnés à la suite d’une épreuve écrite de trois heures, pour une épreuve orale dans les locaux du cabinet Dupiré & Associés. Celle-ci a pris la forme d’exposé/discussion autour d’un sujet tiré au sort en droit social. Le Master 2 Droit et pratique des relations de travail s’est largement distingué puisque Pascaline Kleim et Gaëtan Lefrançois, qui ont réciproquement remporté le premier et le second prix du Trophée, sont étudiants au sein du Master de la première Université de droit de France. Le Trophée du meilleur jeune juriste de droit du travail illustre une excellence grandissante. Le président du jury de l’épreuve orale n’est autre que l’illustre professeur Bernard Teyssié. Le jury est par ailleurs composé de professeurs, d’avocats de directeurs juridiques et de directeurs des ressources humaines.


« Nous sommes ravis du succès grandissant du Trophée. Nous espérons pouvoir toucher encore plus d’Universités pour la sixième édition », nous confie Laura Bourdon en charge de la communication du cabinet Dupiré & associés. Malgré des apparences trompeuses, le Trophée n’est pas centré sur la région parisienne, puisque la troisième lauréate du concours, Meryl Sorba, est étudiante en Master 2 Droit du travail et de la protection sociale de l’Université de Nancy. Tout laisse donc présager un bel avenir au Trophée du meilleur jeune juriste de droit du travail.



Capucine Coquand