Décès de Henri Ader, ancien bâtonnier de Paris

  • Publié

Principal artisan du premier Règlement Intérieur Harmonisé des barreaux de France, l’avocat Henri Ader, qui avait prêté serment en 1953 puis accédé à la fonction de bâtonnier de Paris en 1990, est décédé le 2 mars 2017 à l’âge de 88 ans.

 

Né à Paris le 13 avril 1928, Henri Ader était titulaire d’un DES en droit privé et en droit public, diplômé de l'Institut d'études politiques (IEP) de Paris (1950) et d’un master of laws (université d'Harvard, 1951). Tout au long de sa carrière, Henri Ader n’eut de cesse de se participer à l’établissement et la défense des nouvelles règles d’éthique encadrant la profession d’avocat

 

Cet engagement s’est traduit par la présidence de l’Union des caisses de règlements pécuniaires des avocats (UNCA, 1993-1994), de la Commission d'harmonisation des règles et usages du Conseil national des barreaux (1996-1999) et enfin de la Commission des règles et usages du CNB (2000-2002).

 

Avec le bâtonnier André Damien, il a poursuivi à compter de 2004, la mise à jour de l’ouvrage « Règles de la profession d'avocat ». Il a aussi longtemps présidé l'association Palais littéraire et musical et occupé la fonction de vice-président de l'Association française pour l'Histoire de la Justice (AFHJ). L’honorariat lui avait été attribué en 2007.

 

Il eut récemment la joie de voir son fils, Basile Ader, suivre ses traces en accédant à la fonction de vice-bâtonnier de Paris pour les années 2018-2019 aux côtés de Marie-Aimée Peyron.

 

Florent Thomas