De quoi sont composés les concours d'admissions parallèles ?

  • Publié
  • modifié
De quoi sont composés les concours d'admissions parallèles ?

Classés en fonction de l’année à partir de laquelle ils sont accessibles, voici une présentation des principaux concours permettant d’entrer en grande école par le biais des admissions parallèles.

Après un DUT, un BTS ou deux années de licence, de nombreuses écoles sont accessibles. Parmi les principales banques d’épreuves accessibles à Bac+2 on peut citer Passerelle 1, Tremplin 1 et Ambitions +. Admis, vous entrerez en première année d’école de commerce.



-          Passerelle 1 : En 2013, 1435 places était offertes pour 3844 candidats au concours. A noter que le nombre de places disponibles varie souvent d’une année à l’autre. Le  concours rend accessible onze écoles, parmi lesquelles l’ESC Grenoble, l’ESC Rennes, l’EM Strasbourg … Les épreuves : Une synthèse de dossier de 2h, un QCM d’anglais d’1h30, une épreuve à option de 2h (au choix : droit, allemand, italien …) + le Test Arpège à passer. Frais d’inscription : 315 € pour l’ensemble des écoles du concours, et la gratuité pour les boursiers.



-          Tremplin 1 : Concours un peu plus sélectif que Passerelle. En 2014, 580 places ouvertes dans trois écoles de commerce (ICN Business School, KEDGE Business School et NEOMA Business School). Les épreuves : un QCM d’anglais, une note de synthèse, un Test d’aptitude aux études de gestion (Tage 2). En ce qui concerne les frais d’inscription, comptez 360€ pour s’inscrire au concours 3 écoles, avec une réduction de 50% pour les boursiers.



-          Ambitions + (aussi accessible à Bac+3) : Ce concours regroupe les concours d'entrée pour l'EBS Paris, l'ESCE Paris, l'ESG Management School, l'IPAG Business School et l'ISC Paris. Epreuves communes mais coefficients affectés aux épreuves différents selon les écoles. 

Le CAD (HEC ESCP Europe), l'EM Lyon, l'EDHEC, SciencesPo … sont un ensemble de concours accessibles à partir d'un niveau Bac+3. Le candidat admis entrera directement en deuxième année d'école de commerce, au niveau Master. 



-          Concours CAD : Le plus sélectif et le plus redoutable des concours d’admission parallèle. Jusqu’à l’édition 2014/2015, le concours était mutualisé pour HEC et l’ESCP Europe.


En cours de réforme, il semble confirmé que HEC se désolidarisera du concours pour les admissions 2015/2016. L’admissibilité à HEC se fera désormais sur dossier universitaire et tests (notamment TAGE/MAGE ou GMAT …). Les oraux resteront les mêmes : quatre oraux de tryptique, langue, humanités et logique.  En 2014, 25 places étaient ouvertes à HEC, sans liste complémentaire.

 

Pour l’ESCP Europe, les épreuves écrites sont au nombre de trois. Une analyse critique de dossier en 4h : une trentaine de pages à lire, regroupant des articles de sociologie, de philosophie, de sciences … L’épreuve consiste en l’analyse critique de ces articles techniques, sous forme d’un plan organisé et personnel en deux ou trois parties. La gestion du temps, la rédaction, la hiérarchisation des idées et des auteurs sont les plus grandes difficultés de cette épreuve. De plus, l’épreuve de langue en 3 heures (anglais, allemand ou espagnol) est aussi d’un niveau élevé. Sans dictionnaire, le candidat doit traduire un texte de l’anglais vers le français (version), en traduire un autre du français vers l’anglais (thème) et produire deux essais de 200 mots chacun sur la base d’un article de presse anglophone. Enfin, une épreuve à option de 4 heures est aussi obligatoire. Pour les juristes : deux sujets sont au choix, l’un de droit privé et l’autre de droit public. Les oraux d’admission prennent la forme d’un entretien et d’une épreuve orale d’anglais. En 2014, 50 places étaient ouvertes à l’ESCP, avec liste complémentaire.



-          SciencesPo Paris : Deux épreuves d’égale importance précèdent l’admissibilité. Un dossier doit être constitué - assez tôt dans l’année, dès janvier – avec Curriculum Vitae, lettre de motivation, dossier académique depuis la première année d’université, deux lettres de recommandation académiques (maximum trois) et une lettre de recommandation professionnelle. Le candidat doit ensuite passer (fin février) une note de synthèse écrite portant sur un sujet économique et social. Par exemple, un des sujets 2014 portait sur le droit des générations futures, un des sujets 2013 sur les politiques publiques face à l’obésité. Deux sujets sont au choix.


Le candidat doit est ensuite noté sur le dossier et la note de synthèse, et doit obtenir les notes de A et A, A et B ou B et A afin d’être déclaré admissible. L’admission consiste en un oral d’entretien avec le jury du master présenté.


A garder en tête : SciencesPo Paris ce n’est seulement la préparation à l’ENA ! De nombreux Masters très différents peuvent être présentés, parmi lesquels on peut citer Affaires publiques, Finance et Stratégie, Marketing et Etudes, Affaires internationales, etc.



-          EM Lyon : En 2013, 120 places étaient ouvertes pour 1328 candidats présents à l’écrit. Les épreuves écrites sont composées d’une dissertation de culture générale en 4h, du test TAGE-MAGE et de la constitution d’un dossier (curriculum vitae, profil académique …). Les oraux d’admission sont au nombre de deux : un oral de personnalité et de motivation (coefficient 9) et un oral d’anglais (coefficient 2).



-          EDHEC : Sélection sur dossier coefficient 20 (50% de l’attention du jury porte sur le parcours scolaire antérieur, 25% sur les expériences professionnelles et/ou associatives du candidat, 25% sur le score obtenu à un test d’anglais TOEIC ou équivalent). Le test du TAGE-MAGE est aussi à passer, pris en compte coefficient 10. A l’admission, le candidat doit passer un oral d’entretien, un oral d’anglais et optionnellement un oral de langue vivante 2.



-          Passerelle 2 : En 2013 : 3328 candidats pour 1315 places dans 12 écoles de commerce (celles ouvertes au concours Passerelle 1 + Novancia). Epreuves : QCM d’anglais de 1h30, Synthèse de dossier, Epreuve à option, Test Tage-Mage.



-          Tremplin 2 : 870 places ouvertes pour l’ICN, KEDGE et NEOMA. Epreuves : QCM d’anglais, Test Tage-Mage, Analyse de textes comparés en 3h. 

Le concours pour entrer à l’ESSEC est uniquement accessible à partir du niveau Master 1/Bac+4. Le recrutement se fait sur dossier. Ce dernier est composé d’une candidature en ligne, le test du TAGE-MAGE, du TOEIC ou équivalent (attention, scores élevés requis !) ainsi que de deux lettres de recommandation obligatoires. Les épreuves d’admissions se composent d’un oral d’entretien ainsi que d’un oral d’anglais.

Indépendamment de toute banques communes d'épreuves, certaines écoles organisent leur propre concours de recrutement, totalement indépendant :


-          INSEEC Business School (Paris-Bordeaux-Chambéry) : Ouvert à partie de Bac+2.

-          SKEMA : Ouvert à partir de Bac+2.

-          EM Lyon : Ouvert à partir de Bac+3.

-          EDHEC Lille : Ouvert à partir de Bac+3.

-          ESC Toulouse : Ouvert à partir de Bac+3.

-          Audencia : Ouvert à partir de Bac+3.

-          ESSEC : Ouvert à partir de Bac+4.