Agitateur d’idées juridiques de l’année : Yves Poullet récompensé

  • Publié
  • modifié
Agitateur d’idées juridiques de l’année : Yves Poullet récompensé

Pascale D'Amore

Yves Poullet reçoit le prix Olivier Debouzy remis par Emmanuelle Mignon.

Le prix du livre Olivier Debouzy, qui récompense une production juridique décalée, originale ou subversive, a été décerné au recteur de l’université de Namur. Son ouvrage, La vie privée à l’heure de la société du numérique, sonne comme un avertissement. 

Lundi soir, le Club des juristes et le cabinet August Debouzy ont décerné le neuvième prix Olivier Debouzy, en hommage au célèbre avocat. Cette année, c'est La vie privée à l’heure de la société du numérique, écrit par le recteur de l’université de Naumur Yves Poullet et publié aux éditions Larcier, qui a séduit le jury. Lequel avait pour mission de récompenser une production juridique décalée, originale ou subversive qui a marqué le monde du droit au cours des 12 derniers mois.

 

L'ouvrage mis en lumière est un « essai consacré non pas au droit des nouvelles technologies mais qui expose la manière dont le droit du numérique ne remplit plus l’objectif pour lequel il est fait », a précisé Emmanuelle Mignon, l’avocate associée d'August Debouzy. « C’est un appel aux praticiens du droit de l’IT à ne pas laisser échappe le droit de la vie privée », a poursuivi celle qui occupe aujourd’hui le bureau d’Olivier Debouzy rue de Messine à Paris.

 

La cérémonie a également été l’occasion de rendre hommage à son prédécesseur. « Une personne rare qui aimait autant le livre que le débat », se souvient Bernard Cazeneuve, ancien Premier ministre, qui a exercé à ses côtés en 2006 et 2007.