2nd tour des élections au bâtonnat : les propositions majeures

  • Publié
2nd tour des élections au bâtonnat : les propositions majeures

Demain c'est le grand jour. Les avocats parisiens votent pour le duo qu’ils souhaitent voir à la tête de l’ordre du plus grand barreau de France. Alors que le débat télévisé à pris fin il y a quelques minutes et que la campagne se clôture dans quelques heures, dernier retour sur les propositions majeures des deux candidats. 

                     Frédéric Sicard et Dominique Attias veulent un barreau créatif et entrepreneurial,                                                                                                   économe et démocratique.

   


Les propositions majeures :


- La créations de deux pôles : le pôle solidarité et le pôle entrepreneurial pour aider les avocats qui rencontrent des difficultés ou qui veulent se lancer.

- La mise en place d’un label collaboration, remis aux cabinets ayant des collaborateurs, avec un engagement de résultat quant à la réalité des bonnes pratiques de la collaboration dans le cabinet.

- La création de partenariats favorisants la rencontre des avocats avec les groupements d’entrepreneurs parisiens.

- Plus de transparences à l’ordre (publication de l’ordre du jour, diffusion des débats, du procès-verbal des séances du Conseil, des agendas du bâtonnier et vice-bâtonnier)

- Des économies en organisant des élections centralisées aux fonctions ordinales en fin d’années

- Une réduction de 800 000 euros dès 2016 pour le budget annuel du cabinet du bâtonnier et du vice-bâtonnier, de 600 000 euros pour le budget « communication » et « affaires publiques » et de 400 000 euros le budget « élections » de l’ordre.


Frédéric Sicard : « Nous avons fait campagne pour que l’ordre soit exemplaire , aussi bien au niveau de sa morale et de son éthique, mais également  qu’il relève les défis posés par sa jeunesse. Nous nous y sommes engagés. »

 

Retrouvez tout le programme de Frédéric Sicard et Dominique Attias sur le site sicard-attias-batonnat.com



                                David-Gordon Krief et Hubert Flichy, prônent un ordre doit accessible, 

                                         protecteur, conquérant, solidaire et partenaire des avocats 



Les propositions majeures :


- La création d’un rescrit déontologique qui engage l’ordre.

- La création d’un label pour les cabinets qui mettent en place des mesures efficaces pour la parité, la diversité et le respect de la vie professionnelle.

- La mise en place de la Banque de l’avocat avec l’instauration d’aides financières, la mutualisation et l’octroi de cautions pour l’installation (baux professionnels et d’habitation)

- La réforme du pouvoir disciplinaire en confiant l’autorité de poursuite à une instance indépendante du bâtonnier. Le plaignant serait partie au procès disciplinaire.

- L’instauration d’une Bourse de cessions de clientèles et de rapprochement entre les avocats.

- Les séniors du  Pro Bono : des retraités bénévoles qui apportent leur aide aux avocats momentanément empêchés, qui assureront des formations civiques dans les écoles et réaliserons des missions temporaires dans le monde associatif.


David Gordon-Krief : «  Nous avons entendu les craintes comme les volontés initiatives tout au long de la campagne. Nous voulons que l’ordre soit protecteur et conquérant. Un ordre qui travaille pour les avocats au quotidien ».


Retrouvez tout le programme de David Gordon-Krief et Hubert Flichy sur le site nousavocats.fr



Les deux concurrents ont rendez-vous jeudi 25 juin à 19h au Palais de Justice pour connaitre le résultats final, de cette année de campagne.