27 % des mouvements d'associés depuis 10 ans concerne des femmes

  • Publié
  • modifié
27 % des mouvements d'associés depuis 10 ans concerne des femmes

Depuis 2006, le cabinet Day One analyse chaque année les mouvements des cabinets d'avocats et révèle notamment la place réservée aux femmes.

De plus en plus d'avocates accèdent au rang d'associé. En 2015, elles comptabilisaient 1/3 des transferts réalisés dans les cabinets d'avocats. Des chiffres en nette progression, si l'on en croit la moyenne de 27 % des femmes concernées par ces mouvements en l'espace de dix ans. Des chiffres sans surprises qui s'expliquent par la féminisation croissante de la profession : la promotion actuelle de l'EFB compterait 65 % de femmes. Mais ce n'est pas le seul chiffre révélé par l'étude. Sur cette même période,  le secteur corporate/M&A serait le plus concerné par ces mouvements. Sauf en 2009, où il a été devancé par le droit fiscal. Une année qui comptabilise le plus petit nombre de mouvements d'associés: 151, contre 235 en 2013, période qui enregistre le plus grand nombre de transferts. Sans surprise, le cabinet Day One relève par ailleurs l'écrasante majorité des nouveaux associés issus du « sérail » : depuis dix ans, seul 7 % des associés viennent de l' « extérieur » (directeurs juridiques, hauts-fonctionnaires, politiques…). Concernant le nombre d'associés recrutés par les cabinets américains, les chiffres sont moins élevés que ce qu'on pouvait imaginer. En l'espace de dix ans, le nombre maximum d'associés cooptés par un cabinet américain s'élève à 49. Un chiffre relativement bas si l'on considère le total des 1970 mouvements recensés ces dix dernières années, mais qui s'expliquent certainement par la création de 250 nouveaux cabinets depuis 2006.  


C. C. 


A lire sur Carrières-Juridiques.com : Cabinet d'avocat : les transferts d'associés en hausse de 5 % par rapport à 2014.