La revue de l'UJA, une revue de qualité !

  • Publié
  • modifié
  La revue de l'UJA, une revue de qualité !

Du 8 au 12 juin dernier, la revue de l’UJA  a présenté son nouveau spectacle « Le cab, enfin une revue de qualité » dans les locaux du théâtre Dejazet situé 41 boulevard du temple dans le 3ème arrondissement. 

L’histoire racontée est celle de Marlène Trumeau, avocate. Après 83 années d'exercice au barreau de Paris, songeant sérieusement à fermer son cabinet et à se reconvertir elle rencontre Loulou la Daurade, directeur véreux d'un cabaret à la dérive dont elle assure la défense. Evasion du détenu, évasion fiscale, cette histoire rocambolesque de ce couple Bonnie and Clyde permet de découvrir d’autres personnages.

 

Des avocats au barreau de Paris se griment en vieillards, en motards, en chanteuses de cabaret, en danseuses, en médecins … pour tourner en dérision les moments difficiles dans l’exercice de la profession d’avocat.

 

La troupe exagère et/ou déforme des scènes de la vie courante au sein de notre profession :  le stagiaire « exploité » et le « sous-stagiaire » sous-traitant les dossiers du stagiaire, l’avocat pénaliste et son cruel dilemme : « Faut-il dire la vérité ? », la lenteur juridictionnelle, le paiement excessif des cotisations à la CNBF, le conflit latent entre un collaborateur et l’associé, le dédain confraternelle entre avocats parisiens et provinciaux, les médecins du Palais qui soignent d’innombrables avocats dépressifs, l’envie d’étriper un confrère qui ne communique pas ses pièces en temps utile  ……. 

 

Subrepticement, on évoque la course aux élections au bâtonnat et on se moque des candidats ( tels que Benoît Charbert/ Philip Cohen, Jean-Louis Béssis, David Gordon-Grief/ Hubert Flichy, Laurent Martinet/Marie-Alix Canu-Bernard, Frédéric Sicard/ Dominique Attias) au risque de froisser le futur bâtonnier.  

 

Cinq jours de représentation, une énergie positive, des éclats de rires, peut-être des avis discordants sur les scènes les plus ou moins drôles, le meilleur chanteur, le meilleur comédien…

 

En tout état de cause, un avis unanime : la découverte de graines de talent (comédien et/ ou chanteur) au sein de la profession investis depuis des mois pour nous offrir ce spectacle. Ce n’était pas « La Nouvelle Star » ou la « Star Ac’ » mais bel et bien la revue de l’UJA, une revue de qualité grâce aux efforts d’une équipe investissant toute leur énergie pour captiver non pas l’auditoire d’une salle d’audience mais les spectateurs d’une pièce de théâtre, et faire salle comble.

 

Le rideau se baisse, les acteurs quittent la scène à leur apogée. Rendez-vous l’année prochaine !



Sonia Ben Mansour 

@SoniaBenMansour

Avocat à la Cour

Doctorante à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne