Retour au guide des formations diplômantes

Master 2 Sécurité Internationale, Défense, Intelligence Economique (SIDIE) (Professionnel)

  • Master 2
  • Formation initiale
  • Nice
  • Droit international privé, Droit européen, Droit international public
  • Six mois à un an
  • Anne Millet-Devalle
  • Manon Giordano
  • manon.giordano@unice.fr
  • Consulter

Programme

Premier semestre
 

  • Droit de la sécurité internationale
  • Intelligence Economique
  • Politiques de défense et organisation de la défense
  • Sécurité civile
  • Droit de la non-prolifération et du désarmement
  • Économie de la défense
  • Anglais professionnel
  • Introduction au droit de l'Union européenne 
 

Deuxième semestre

  • Droit international humanitaire
  • Géopolitique
  • Management stratégique, intelligence économique et technologie de l'information et de la communication
  • Défense européenne
  • Anglais professionnel 

 

Ateliers 
 
  • Séminaire sur la coopération civilo-militaire (une journée).
  • Séminaire sur l'Actualité de la justice pénale internationale (une journée, professeure Isabelle Moulier, Université de Clermont Ferrand, charge de cours à l’IEP de Paris).
  • Séminaire de méthodologie de l’IE (20 heures).
  • Séminaire droit des conflits armés, Ecole des officiers de l’Armée de l’Air et Ecole des Commissaires des armées (Salon de Provence, une journée).
  • Cycle de conférences en intelligence économique, export control, non-prolifération, géoplitique (30 heures).
  • Session étudiants de 3e cyle à l'IHEDN (une semaine se déroulant à Paris, optionnel).
  • Participation au Salon EURONAVAL (une journée, optionnel).
  • Colloque de droit international humanitaire, Institut international de droit humanitaire de San Remo, septembre, 3 jours, optionnel (http://www.iihl.org).
  • Actualité du droit de l'Union européenne (professeure J.Auvret-Finck, chaire Jean Monnet, 20 h, optionnel).

Admission

  • Admission par sélection sur dossier.
  • Titulaires d'un Master 1
  • Commission d'équivalence pour les étudiants n'ayant pas suivi les enseignements requis en Master 1.

Débouchés

  • Accès sur titre : à l'ESM St Cyr, à des emplois d'officier air-terre-mer et dans la gendarmerie, aux emplois d'analystes (directions du ministère de la Défense), aux emplois des organisations internationales (domaine de la sécurité)
  • Préparation aux concours d'officiers ou de commissaires des trois armées.
  • Métiers : Fonctionnaire d'Etat (ministère de la Défense, des Affaires étrangères, MINEFI) - Fonctionnaire territorial -Fonction publique internationale - Consultant en Intelligence Economique - Chargé des questions d'IE dans des Chambres de Commerce et d'Industrie - Responsable export control - Lobbyiste

Informations complémentaires

  • La formation professionnelle est assurée essentiellement par le stage, par des cycles de conférences de professionnels, par des visites dans des PME, PMI, administrations.
  • Les stages : leur durée est de 3 mois au minimum pour le parcours professionnel. La recherche de stage est une recherche personnelle de l’étudiant, encadrée par les enseignants responsables et intégrée dans le réseau de contacts du Master SIDIE. Les enseignants, en fonction de leur spécialité, assurent le suivi des stages en contact avec le responsable du stage au sein de l'entreprise ou de l'administration d'accueil. Le stage fait l'objet d'un rapport rédigé par l'étudiant, noté par l'enseignant responsable.
  • Le cycle de conférences de professionnels : chaque année, une vingtaine d’intervenants professionnels interviennent devant les étudiants du Master SIDIE (fonctionnaires des services de renseignements, commissaires des trois armes, responsables de cabinets d’Intelligence économique, responsable de l’Export control du groupe Thalès, fonctionnaires internationaux…). S’y ajoutent des visites in situ (base navale de Toulon, entreprises Sophia Antipolis, administrations) et la semaine de formation à Paris, à l’IHEDN, avec conférences et rédaction de notes de positions, options et recommandations à destination de cabinets ministériels.