L'article sur le phénomène #MeToo remporte le 5ème Prix Guy Carcassonne !

  • Publié

Pour la cinquième année consécutive, le Club des juristes, Le Monde et la revue Pouvoirs ont rendu hommage à Guy Carcassonne, constitutionnaliste reconnu en récompensant l’auteur du meilleur article constitutionnel. Cette année, c'est Farid Belacel qui a remporté le prix Guy Carcassonne.

La 5ème édition du Prix Guy Carcassonne se tenait le jeudi 27 juin dernier au Conseil constitutionnel. Le jury composé de la rectrice de la région académique de Corse, Julie Benetti, de deux professeurs des Universités, Wanda Mastor (Université Toulouse 1 Capitole) et Géraldine Muhlmann (Université Paris II Panthéon-Assas), de deux journalistes du Monde, Gérard Courtois et Patrick Roger, d’une journaliste indépendante danoise, Dyveke Vestergaard Johansen et de deux directeurs de la revue Pouvoirs, Olivier Duhamel et Marc Guillaume, a récompensé le meilleur article en droit constitutionnel parmi les 121 articles qui leur ont été soumis.


Cette année c'est un chargé d’enseignement à l’Université de Perpignan-Via-Domitia, Farid Belacel, qui a remporté le Prix Guy Carcassonne pour son article #MeToo : « C’est en protégeant les droits des “cochons” que l’on préservera la liberté des femmes de les accuser ». Le Mouvement #MeeToo incitait les victimes de violences sexuelles ou sexistes à les dénoncer sur les réseaux sociaux.


Le prix du meilleur article constitutionnel et la dotation d’un montant de 1.500 euros ont été remis par Laurent Fabius, président du Conseil constitutionnel, et Nicolas Molfessis, Secrétaire général du Club des juristes.