Le Prix Guy Carcassonne récompense un article sur le "Revenge Porn"

  • Publié
  • modifié
Le Prix Guy Carcassonne récompense un article sur le

Pour la quatrième année consécutive, le Club des juristes, Le Monde et la revue Pouvoirs ont rendu hommage à Guy Carcassonne, constitutionnaliste reconnu en récompensant l’auteur du meilleur article constitutionnel. Cette année, ce sont deux lauréates qui ont remporté le prix Guy Carcassonne.

La 4ème édition du Prix Guy Carcassonne se tenait le 7 juin dernier au Conseil constitutionnel. Le jury composé de Nicole Belloubet, membre du Conseil Constitutionnel, des professeurs Wanda Mastor (Université Toulouse 1 Capitole) et Géraldine Muhlmann (Université Paris II Panthéon-Assas),  des journalistes du Monde, Gérard Courtois et Patrick Roger, des directeurs de la revue Pouvoirs, Olivier Duhamel et Marc Guillaume et d’une journaliste indépendante danoise, Dyveke Vestergaard Johanse, a récompensé le meilleur article en droit constitutionnel parmi les 156 articles qui leur ont été soumis.


Cette année ce sont deux lauréates qui ont remporté le Prix avec un article sur le « Revenge Porn » autrement dit la Vengeance pornographique. Clémence Vialatte et Cécile Lefrançois, deux doctorantes de l’Université de Montpellier ont remporté le Prix Guy Carcassonne avec leur article « Que reste-t-il de nos amours » exposant les problématiques constitutionnelles qu’engendre le « Revenge Porn ».


Le prix du meilleur article constitutionnel et la dotation d’un montant de 1.500 euros ont été remis par Laurent Fabius, président du Conseil constitutionnel, et Nicolas Molfessis, Secrétaire général du Club des juristes.

 

Lire "Que reste-t-il de nos amours"

 

Laurie Veuillot