Litige.fr : la nouvelle plateforme qui permet de régler gratuitement les litiges du quotidien

  • Publié

Dernier né du groupe DemanderJustice.com, acteur référent de la résolution contentieuse des litiges du quotidien par internet et sans avocat, le site Litige.fr propose chaque jour, en plus d’une information juridique quotidienne adaptée aux particuliers et à la diversité des litiges, la possibilité d’engager gratuitement une procédure de conciliation amiable et ce, en quelques clics. Rencontre avec Yoni Ohana, directeur marketing de DemanderJustice.com et co-fondateur du site litige.fr.

Carrières-Juridiques.com. Comment est née l’idée de créer Litige.fr ?

Yoni Ohana. Le site est relativement récent puisqu’il a été lancé il y a six mois seulement, en janvier 2016. À sa création, le site Litige.fr avait déjà vocation à informer les particuliers sur la résolution des litiges du quotidien. Depuis le 1er avril 2015, il est nécessaire de justifier d’une tentative de résolution amiable des conflits pour pouvoir saisir un juge. C’est de cet impératif qu’a été ouverte, en mai 2016, la possibilité d’engager gratuitement une procédure de conciliation amiable.

 

C-J.com. Pouvez-vous nous expliquer son fonctionnement ?

Y. O. Pour qu’aucune pratique abusive ne reste sans réponse, Litige.fr offre à ses utilisateurs, essentiellement des particuliers, l’envoi postal d’une lettre de mise en cause éditée sur le site. Un modèle est prévu pour chaque litige du quotidien : voyages, prêts d’argent, achat/vente, voisinage, recouvrements, litiges locatifs… Chaque particulier inscrit peut l’éditer comme il le souhaite avant de l’envoyer. Les objectifs principalement visés par Litige.fr sont la célérité et l’accessibilité à tous. En effet, tout se fait en ligne en moins de trois minutes sans avoir besoin de connaissances juridiques. En deux mois, la mise en cause a déjà séduit plus de 6 500 utilisateurs.

 

C-J.com. Pour quels litiges les lettres de mise en cause sont-elles le plus envoyées ?

Y. O.  Les principales procédures de conciliations amiables concernent les litiges locatifs : dépôt de garantie conservé par le propriétaire, refus de prise en charge des travaux, mais sont également visés les litiges de consommation : une commande sur internet livrée en retard, un article défectueux…

 

C-J.com. Le simple « coup de pression » suffit-il à résoudre un litige ?

Y. O.  Dans un peu plus d'un quart des cas, la mise en cause suffit à désamorcer une situation de litige, sans passer par la case tribunal. Cette innovation permet ainsi à tous les consommateurs de faire valoir leurs droits gratuitement. En l’absence de réponse favorable sous huit jours, l’utilisateur pourra être redirigé sur le site DemanderJustice.com qui propose des procédures plus formelles comme l’envoi d’une lettre de mise en demeure. Depuis 2012, 82% des plaignants ont obtenu gain de cause grâces aux procédures Demander Justice.

 

C-J.com. Si non, quelles sont les suites de la procédure ?

Y. O.  Si la phase amiable ne suffit pas, le site permettra au justiciable d'engager des poursuites judiciaires devant le juge de proximité ou le Tribunal d’Instance afin de régler le litige.

 

Propos reccueillis par Charlotte KRIEF