La Jobfair d'Assas : un évènement incontournable du recrutement juridique

  • Publié
  • modifié
La Jobfair d'Assas : un évènement incontournable du recrutement juridique

Depuis huit ans, la Jobfair d’Assas permet aux étudiants de Master 2 de rencontrer les recruteurs du secteur juridique. Cette année l’évènement a rassemblé plus de 1000 candidats les 17 et 18 mars.

La Jobfair d’Assas est une belle occasion pour les professionnels de dénicher les talents de demain et pour les étudiants, d’aller à la rencontre des acteurs incontournables du marché. Ce sont ainsi près de 1000 candidats qui ont pu rencontrer pendant deux jours, les recruteurs présents dans le Hall de la prestigieuse université de la rue d’Assas. Stages, offres d’emploi, ou de Volontariat international en entreprise (VIE) leur ont été proposés par les cinquante-huit professionnels du droit présents. Les étudiants se sont succédés pour être reçus lors de courts entretiens sur les différents stands des professionnels exposants pour l’occasion. Ce format est efficace, nul besoin pour les étudiants de se déplacer jusqu’au cabinet ou la direction juridique dans lesquels ils souhaitent être recrutés. Il est également gratifiant, puisque l’étudiant est sûr que son CV sera vu. S’il ne décroche pas un stage dans l’immédiat, l’étudiant pourra toujours prendre en considérations les différents conseils enseignés par les professionnels présents.


Parallèlement aux stands présents dans le hall, certains professionnels ont eu l’occasion de présenter leur politique de recrutement à travers différentes conférences. Ainsi les journalistes du Magazine Décideurs, et les équipes de Carrières-Juridiques.com ont pu présenter leur façon de pratiquer le « droit autrement ». Ce sont ensuite enchaînées des conférences sur les thèmes « Comment aborder le métier d’avocat : candidatures, choix du stage final et de la collaboration ? », par le cabinet Norton Rose Fullbright, « Entreprise(s) ou cabinet(s) ? » par le cabinet EY, société d’avocats ou encore « Présentation d’un Big four », par le cabinet Taj, Société d’Avocats.


« Les recruteurs comme les candidats sont plus nombreux chaque année. Nous avons d’ailleurs une dizaine de recruteurs en plus que l’an passé. Je pense que c’est le meilleur gage de la qualité et du sérieux de cet événement », nous explique Laureen Soreda, responsable du Bureau d’aide à l’insertion professionnelle de l’Université Paris II. Tout pousse donc les candidats comme les recruteurs du secteur juridique absents cette année, à prendre rendez-vous pour l’année prochaine. 


Capucine Coquand