Jean-Dominique Lelong (Assuralib) : "L’ambition d’Assuralib est de devenir le partenaire privilégié des professions libérales dans les 3 années à venir."

Avec un modèle d'entreprise novateur, Jean-Dominique Lelong affiche de belles ambitions pour Assuralib, la plateforme de protection sociale qu'il a créée. Rencontre avec cet entrepreneur ayant déjà vécu le métier de courtier.

Carrières-Juridiques.com : Assuralib, c’est qui ? C’est quoi ? 

 

Jean-Dominique Lelong : Assuralib est le premier courtier en France à proposer une offre de protection sociale 100% dématérialisée. Nous sommes spécialisés dans l’accompagnement des professions libérales et notamment des avocats via notre partenariat avec le site Mon-avocat.fr. Notre offre s’articule autour de quatre produits que sont la prévoyance, la mutuelle, la retraite et l’assurance de prêt.

 

C-J.com. Comment vous est venue cette idée ? De quel constat êtes-vous parti ?

 

J-D. L. J’étais courtier pendant plusieurs années dans un cabinet « classique » et j’étais impressionné par la quantité astronomique de papier que générait cette profession. Entre les devis, les demandes d’adhésion ou encore les obligations légales, le processus de souscription était terriblement long. Avec les moyens numériques actuels il m’est paru évident de proposer une nouvelle offre moderne aux assurés. Aujourd’hui grâce à nos partenaires et nos solutions 100% en ligne la souscription de contrat ne prend que quelques minutes. La gestion est également entièrement dématérialisée.

D’autre part en 2015 le gouvernement a créé pour les complémentaires santé le contrat « responsable ». Cette petite révolution au niveau des remboursements a bouleversé le marché et a permis à de nouveaux acteurs comme Assuralib de s’imposer.

 

C-J.com. Quelle(s) profession(s) libérale(s) ciblez-vous ? A ce jour, quelles sont les professions les plus représentées parmi vos clients ?

 

J-D. L. Aujourd’hui nous avons deux professions majoritaires au sein de nos clients : les avocats et les médecins. Ce sont deux catégories socio-professionnelles qui sont très mal couvertes par leur régime obligatoire. Elles ont par conséquent un réel besoin de couverture complémentaire. Par exemple un avocat en cas d’arrêt de travail n’est indemnisé qu’à hauteur de 1 800 €/mois, il est donc indispensable pour eux d’être accompagné et conseillé pour leur protection sociale.

 

C-J.com. Quel intérêt puis-je tirer en passant par Assuralib pour gérer mes contrats de mutuelle, de prévoyance et de retraite ?

 

J-D. L. Assuralib est par définition courtier. Notre objectif est d’offrir à nos clients le meilleur rapport cout/garantie. Le courtier a l’avantage de pouvoir proposer toutes les offres du marché ce qui n’est pas le cas des agents qui ne représentent qu’une seule compagnie. D’autre part le courtier a pour rôle d’accompagner et conseiller les clients sur la durée. En cas de sinistre le courtier doit s’occuper de toutes les démarches. Enfin avec Assuralib vous avez la garantie Zero papier. Tout se passe en ligne de la souscription à la gestion des contrats.

 

C-J.com. Quelle est aujourd’hui l’ambition d'Assuralib ?

 

J-D. L. L’ambition d’Assuralib est de devenir le partenaire privilégié des professions libérales dans les 3 années à venir. Nous préparons actuellement des offres innovantes et particulièrement adaptées aux emplois du temps très chargés de ces professions.

Assuralib a aussi pour vocation de développer sa clientèle start-up. Ces entreprises dont les salariés sont très jeunes recherchent des solutions 100% dématérialisées. C’est pourquoi nous travaillons activement avec nos partenaires pour leur offrir dès 2018 des solutions mutuelles et prévoyance particulièrement simplifiées notamment pour la gestion qui est souvent très complexe pour les RH ou les office Manager.

 

Pour toute simulation ou demande de devis, n'hésitez pas à vous rendre sur le site Assuralib.com.
 

Propos recueillis par
Laurent Thillaye du Boullay
@LaurentTDB