Colère de Frédéric Sicard face au manque de propositions pour la justice par les candidats à la présidentielle

  • Publié
Colère de Frédéric Sicard face au manque de propositions pour la justice par les candidats à la présidentielle

A l’approche des élections présidentielles, Frédéric Sicard, bâtonnier du barreau de Paris, dénonce les conditions difficiles dans lesquelles la justice doit accomplir ses missions et l’absence de propositions fortes des candidats pour moderniser notre appareil judiciaire.

Après un constat peu concluant sur la capacité de la justice d’assurer sa mission, le bâtonnier insiste sur le fait que la justice ne doit plus être ignorée du débat présidentiel. Pour ce faire, il entend bien interpeller les candidats aux primaires en les recevant individuellement pour connaître leurs réponses aux principaux enjeux auxquels notre justice est confrontée.

 

Dans la perspective de moderniser l’appareil judiciaire, de lui donner les moyens de remplir ses missions et de favoriser un accès au droit pour tous, le bâtonnier considère que pour parvenir à  une refondation d’une justice pleinement efficace, trois garanties doivent impérativement être réunies :

 

  • garantir l’audience ;
  • garantir l’accès au droit ;
  • garantir constitutionnellement les droits de la défense.

 

Le sondage commandé par le barreau de Paris, sur le regard des Français sur la Justice et les avocats, ne fait que conforter les propos du bâtonnier.

 

Clémentine Anno
@clementine_anno

 

Pour en savoir + : Communiqué de presse du 2 octobre 2016 et sondage sur le regard des Français sur la justice et les avocats