Conférence Berryer des candidats au bâtonnat de Paris

Le lundi 21 novembre dernier se tenait à la Cour d’appel de Paris la célèbre Conférence Berryer.

 

Véritable institution du Barreau de Paris, les candidats de la Berryer étaient ce soir-là les cinq candidats au bâtonnat de Paris : Olivier Cousi ; Carbon de Sèze ; Olivier Bessis ; Elizabeth Oster ; Basile Ader (remplaçant Marie-Aimée Peyron).

 

Les candidats devaient déclamer un discours sur un sujet qui leur avait été proposé 15 jours auparavant, sous le regard impitoyable des douze Secrétaires de la Conférence du Stage :

 

  • Ordre partout, justice nulle part ? 


Par l'affirmative : Me Carbon de SEZE et par la négative : Me Olivier COUSI.

 

  • Faut-il planter le bâton ?


Par l'affirmative : Me Jean-Louis BESSIS.

 

  • Le vice menace-t-il l’ordre ? 


Par l’affirmative : Me Basile ADER et par la négative : Me Elizabeth OSTER.

 

Après l’arrivée remarquée des douze Secrétaires, la Conférence Berryer s’est déroulée selon un processus habituel.

 

Avant chaque discours, l'un des Secrétaires débute et dresse le portrait du candidat qui va ensuite prendre la parole et présenter avec éloquence et créativité son discours. Certains candidats ont choisi de se concentrer sur la réponse à leur sujet, alors que d’autres ont voulu « taquiner » avec humour leurs concurrents à la course au bâtonnat. Une fois le discours terminé, ce sont trois Secrétaires de la Conférence du Stage qui ont, tout en improvisation, livré une critique de la prestation du candidat.

 

Dans un dernier élan d’éloquence, un ancien Secrétaire du Stage a dressé une contre-critique et est revenu sur les prestations de ses compères, les 12 Secrétaires.

 

Jolan Samper
@jolan_samper