« L’IA pourrait aider les avocats à valider leurs actes et contrats »

  • Publié
« L’IA pourrait aider les avocats à valider leurs actes et contrats »

Avec plus de trente ans d’expertise, LexisNexis s’impose sur le marché des legaltechs avec son logiciel Lexis PolyOffice® qui assiste aujourd’hui plus de 2500 cabinets d’avocats dans leur recherche de performance. Frédéric Bastok, directeur de l’activité software de LexisNexis, en détaille les atouts.

Décideurs Juridiques. Quelles sont les spécificités de Lexis PolyOffice® ?

Frédéric Bastok. Lexis PolyOffice® est l’un des principaux logiciels de gestion des cabinets d’avocats. Disponible en mode SaaS (Software as a Service) et On Premise (installé sur les serveurs de l’en­treprise), il s’adapte aux différents modes de fonctionnement des cabinets. À ce jour, parmi nos 3 000 cabinets équipés, 85 % de nos clients ont choisi le mode SaaS qui leur permet de se décharger des problématiques de maintenance, de mise à jour, de sauvegarde et de sécurité.

Héritier d’un logiciel existant depuis trente ans, Lexis PolyOffice® a su évoluer avec les besoins des cabinets, que ce soit sur le plan des fonctionnalités, de l’in­terface et de l’ouverture à d’autres solu­tions. Lexis PolyOffice® prend bien sûr en charge les fonctions usuelles comme le suivi des dossiers, l’organisation des agendas, la gestion collaborative ou encore la facturation. Ce logiciel métier se distingue d’une part par son mode de rédaction d’actes intelligent enrichi par notre expertise juridique et, d’autre part, par ses tableaux de bord et statistiques financières permettant de piloter facile­ment l’activité du cabinet au quotidien. Tout cela à travers une interface web simple et intuitive.

La grande nouveauté de Lexis PolyOffice® par rapport aux versions précédentes, c’est son ouverture sur d’autres outils via un ensemble d’API. Cela permet d’échan­ger des informations de manière sécurisée avec d’autres solutions, comme un CRM externe ou une solution de signature élec­tronique, et d’étendre les fonctionnalités de notre solution pour répondre à tous les besoins.

Lexis PolyOffice® propose d’automatiser la rédaction des actes juridiques et des contrats. Comment cela fonctionne-t-il ?

Lexis PolyOffice® dispose d’un module de robotisation des actes juridiques permettant d’en automatiser la rédac­tion en déduisant les clauses néces­saires. C’est le module de ce type le plus avancé sur le marché puisque son intelligence repose sur les faits déduits lors de la rédaction et un système de questions/réponses. Il s’agit d’une réelle plus-value pour nos clients.

Concrètement, le cabinet peut choisir parmi plus de 8 500 modèles d’actes rédigés par des praticiens (en droit des sociétés, baux, fonds de commerce, contrats, etc.) et mis à jour par les rédac­tions LexisNexis plusieurs fois par an, ou alors utiliser ses propres actes. À par­tir de questions simples et du contenu du dossier en cours, notre solution de robotisation va déterminer les clauses à ajouter ou à enlever pour obtenir un document juridique fiable que l’avocat pourra personnaliser et contrôler. C’est un gain de temps et de sécurité juridique très important pour les cabinets.

Quelles évolutions prévoyez-vous pour Lexis PolyOffice® à plus long terme ?

Créer un écosystème autour de notre solution pour répondre à tous les besoins de nos clients est un objectif central de Lexis PolyOffice® aujourd’hui. L’un des avantages d’appartenir à un groupe important est de disposer de moyens pour faire de la recherche autour de sujets comme l’intelligence artificielle. Nous travaillons ainsi à utiliser l’AI pour aider les avocats à valider leurs actes et contrats et à les conseiller sur les clauses à utiliser. C’est un champ de développements cru­cial pour les années à venir.

 

Pour un retour d'expérience de Lexis PolyOffice®, visionner la vidéo ici