Faire avancer les Femmes de Droit et le Droit des femmes : l’engagement de Nathalie Roret, candidate au vice-bâtonnat de Paris

 

Pleinement engagée dans la course au vice-bâtonnat de Paris, aux côtés d’Olivier Cousi, Nathalie Roret est aujourd’hui à l’initiative de la Charte des femmes avocates et juristes d’entreprise, ces dernières étant désormais majoritaires dans les métiers du droit.

 

 

« Si nul ne peut plus contester la place et la compétence des femmes dans la vie professionnelle, on ne peut que constater les inégalités de rémunération et de promotion qu’elles subissent »

L’avocate Nathalie Roret est membre de nombreuses associations de défense des droits des femmes telles que Femmes AAA+, l’Association française des femmes de carrières juridiques et Femmes et développement durable.

 

Cette charte, signée par plus de quarante Femmes de Droit, se décline en cinq engagements :

 

  • promouvoir un mode de fonctionnement professionnel non discriminatoire et qui assure le mieux possible l’égalité des chances en matière de promotion et de rémunération ;

 

  • sanctionner fermement les ruptures de collaboration des femmes enceintes ou qui reprennent leur travail après leur congé maternité ;

 

  • favoriser une organisation et des modes de fonctionnement respectueux de l’équilibre de vie au travail et qui minimisent les facteurs de stress ;

 

  • donner des repères pour mettre en place une organisation de nature à améliorer la qualité de vie au quotidien et l’efficacité individuelle et collective ;

 

  • inciter à une plus grande flexibilité dans la gestion de carrières.

 

 

Pour en savoir + sur le programme de Nathalie Roret, lire notre article « Il faut faire sortir l’avocat de sa bibliothèque » : rencontre avec Olivier Cousi et Nathalie Roret, candidats au bâtonnat de Paris

 

 

Pierre Allemand @Pierre_Ald & Clémentine Anno @Clementine_anno